L’ERP outils indispensables pour les entreprises

L’ERP outils indispensables pour les entreprises

 

Connu en français sous le nom de prologiciel de gestion intégré ou PGI, abrégé en anglais ERP pour définir « Entreprise Ressource Planning », c’est une application essentielle pour le bon fonctionnement et la gestion d’une entreprise. C’est un logiciel qui gère l’ensemble des processus qui figurent dans une société quelconque. Il y a différents types, dont l’ensemble forme un système interdépendant. Ce sont : la gestion des ressources humaines, la gestion comptable et financière, l’approvisionnement, l’aide à la décision, la vente et la distribution et enfin le commerce électronique.

Comment marche l’ERP  dans une entreprise ?

erp1

D’une manière générale, l’ERP est facilite quelques tâches assez lourde pour le gérant de la société. En effet, il construit des applications informatiques de façon modulaire mais interdépendant l’un de l’autre, et partage une base de donnée unique voir même commune. Chaque membre et personnel qui travaille au sein de l’établissement sera en mesure de consulter les données récents et standardisés. Le but est simple, cela permet d’éliminer les risques d’ambiguïté et d’erreur des données multiples qui circulent en même temps dans la société. Les informations seront mise à jours en temps réel et constamment surveillées par  un seul responsable vu que les renseignements sont issus d’un concepteur unique. Par exemple, s’il y a augmentation des ventes enregistrée par le logiciel, automatiquement les données au niveau des stocks changent instantanément. Si une entreprise n’utilise pas ce genre de prologiciel unique, cela implique l’intégration d’un propre logiciel à chaque système d’informations présentes dans l’entreprise. Ces systèmes auront chacun leur propre outil et workflows de fonctionnement. La chaîne de travail sera longue, interminable et engendra des handicaps majeurs. Le personnel responsable de chaque secteur aura plus de travail à faire comme une multiplication de saisie avec des redondances des données. Les données pourront être manquantes et non à jour. Au pire, cela entraîne un risque de dysfonctionnement total des interfaces avec une augmentation des coûts et délais de développement très répétitifs.

erp 2

Les différents types ERP

Les différents types ERP fréquents, qu’il faut intégrer dans une entreprise sont les suivants : la gestion de la production ; CRM ; la gestion d’achats et de stocks ; un logiciel contrôlant le financement et la vente. Chaque secteur à son propre rôle pour le bon fonctionnement de l’entreprise. La gestion d’achat aura un contrôle permanent sur les mouvements des fournisseurs, des demandes de devis, des bons de commande. La gestion de vente, par contre, assure l’efficacité de la vente des produits en commençant par la prospection, la vente proprement dite jusqu’à la fidélisation des clients. La CRM fait un suivi approché des activités en relation avec la prospection comme le suivi des réclamations, des demandes, des offres, l’envoi d’e-mailing et la réglementation des appels. La gestion des stocks assure la traçabilité des produits allant du fournisseur jusqu’au client consommateur. La gestion de la comptabilité permet de faire un paramétrage du système en faisant une compta analytique poussée et cohérente. Enfin, la planification de la production planifie automatiquement les commandes de travail et de fabrication en fonction des besoins, des règles de passation des marchés et de prévision des quantités.

 

Abonnez-vous à ce blog par e-mail.

Saisissez votre adresse e-mail pour vous abonner à ce blog et recevoir une notification de chaque nouvel article par email.

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *